Sol

Les plantations se trouvent dans un sol sableux, dans des trous ou des tranchées pouvant être périmétrales ou longer l’exploitation.

Le relief est faible, entre 200 et 500 m par rapport au niveau de la mer, l’altitude maximale de l’île étant de 670 m.

Les sols sont très différents, avec même des sols rouges profonds sur d’anciennes formations basaltiques. Ces sols apparaissent comme des sols fossiles qui ont été recouverts par les éruptions volcaniques les plus récentes ou par des dépôts colluviaux.

Ils présentent une couleur rougeâtre, une texture loameuse, limoneuse et argileuse, une teneur en matière organique moyenne qui assure un apport en azote adapté aux exigences de la vigne, une concentration des principaux macronutriments (NPK) optimale et une présence de carbonates libres qui rendent le pH basique.

Selon la classification proposée par la Soil Taxonomy, l’île de Lanzarote comprend quatre types de sols:

1)   Aridisols
2)  Entisols
3)  Andisols
4)  Vertisols

Ces sols se caractérisent par les aspects communs suivants:

  • Faible teneur en matière organique
  • Faible activité biologique
  • Réaction alcaline
  • Textures superficielles à tendance sableuse
  • Accumulation de carbonates et de sulfates
  • Modifications de la surface du sol
    (comme la présence de reg, croûtes, etc.)

Les sols dans lesquels poussent les vignes sont des sols volcaniques variés, avec même des sols rouges profonds sur d’anciennes formations basaltiques. Ils apparaissent comme des sols fossiles qui ont été recouverts par les éruptions volcaniques les plus récentes ou par des dépôts diluviaux. La couche de lapilli (ou picón) recouvre le sol végétal de la vigne et facilite la filtration rapide de la pluie, ce qui évite l’évaporation de la terre végétale et maintient une température de sol constante (effet thermorégulateur).

La surface de la plupart des vignobles est recouverte de cendre noire volcanique qui empêche la croissance d’autres plantes, mais qui possède d’excellentes propriétés de rétention de l’eau de la rosée. Cela signifie que les vignes y étant plantées prospèrent, également parce que sous la cendre, le sol, formé d’argile ou de sable sur une couche de roche calcaire, est fertile.